Teinture à la cochenille

Solène 18 janvier 2023

Saison

Couleur

Origine

Amérique du Sud et Mexique

Depuis quand ?

commercialisé en Europe depuis 1550

Où en trouver ?

sur internet

Petit ou grand teint ?

grand teint

Teinture à la cochenille

La cochenille est un petit insecte parasite du cactus. De cet insecte sort un colorant rose qui a longtemps été utilisé dans les cosmétiques notamment dans les rouges à lèvres mais aussi dans les produits alimentaires (Le E120). Étant donné que c’est un insecte, il est assez délicat de l’utiliser d’un point de vue éthique et son utilisation diminue dans certains domaines. Cependant, il a été très utilisé dans le monde durant plusieurs siècles donc je vous le présente.

Quelle quantité utiliser ?

On utilise entre 10% à 50% du poids du textile en cochenille. Cet insecte est très pigmenté et il en faut peu pour avoir quelque chose de vif.

Où en trouver ?

Vous en trouverez sur les sites internet de teinture naturelle comme couleur Garance.

Étapes de mordançage sur les fibres

Mordançage pour laine et soie :

  • Diluer 15% du poids du textile en sulfate d’alumine dans de l’eau et faire chauffer 1h en remuant pour dissoudre l’alun.
  • Laisser refroidir un peu le bain pour ne pas feutrer la laine. Puis, mouiller la fibre à l’eau claire puis les mettre dans le bain hors du feu. Pour bien réussir son mordançage, il y a des astuces ici.
  • Rincer à l’eau claire

Pour le coton et le lin

Pour les fibres végétales on utilisera 2O% du poids du textile en alun et le même procédé qu’avec la laine et la soie. Ici, le bain n’a pas besoin de refroidir pour le coton, le lin et autres fibres.

Étapes de teinture sur les différentes fibres

  • Mettre dans une jambe de collant, une chaussette en nylon ou un tissu filtre les cochenilles. Cela facilitera la filtration du bain.
  • Faire chauffer de l’eau dans une casserole et y ajouter le collant de cochenille. Laisser le feu allumer pendant 40 minutes et laisser les cochenilles diffuser leur colorant.
  • Filtrer le bain et le remettre à chauffer.
  • Plonger le tissu humidifié pendant 1h dans le bain chaud en remuant toutes les 10 à 15 minutes. Quand la couleur vous plait vous pouvez sortir le textile du bain.
  • Bien rincer à l’eau claire et faire sécher à l’air libre et à l’ombre.

Le nuançage :

Il est facile de nuancer la teinture aux cochenilles. Le rose fuchsia devient rose foncé à violet grâce au sulfate de fer.

  • Dans un récipient mettre de l’eau et une cuillère à café de sulfate de fer.
  • Bien mélanger et y plonger le textile teint quelques petites minutes en remuant. La couleur change sous vos yeux.
  • Rincer et faire sécher.

Que faire des restes de plantes ?

Le bain de teinture peut être utilisé pour arroser les plantes et les cochenilles peuvent être mises au compost. Sinon, vous pouvez aussi congeler en glaçons ou en bouteille le bain car il est souvent encore très coloré après la première utilisation. Ensuite, il vous suffira de réchauffer les glaçons pour obtenir un deuxième bain. La couleur sera plus pâle comme pour la laine sur la photo ci-dessous.

Pour aller plus loin :

Si la cochenille, son histoire et ses usages vous intéressent je vous conseille le livre « La cochenille, de la teinture à la peinture » .

Tu as des questions sur la teinture ?

Envoie moi un mail !